Le 26 novembre, soirée de la broderie tchouvache

Le 26 novembre est une fête internationale de la broderie tchouvache. Partout dans le monde, ce jour, nous parlons de la broderie tchouvache, un des éléments clés de la culture tchouvache. Nous commémorons Ekaterina Yefremova, née le 26 novembre 1914 et dont toute la vie illustre son engagement fort pour préserver et enrichir la broderie tchouvache.

En France, l’association Avan-T-garde a organisé une soirée pour mettre en lumière la broderie tchouvache. Galina Taïmasova et Olga-Ulpi Nikolaeva ont présenté l’histoire de la culture tchouvache et les symboles principaux utilisés dans la broderie tchouvache et puis ont chanté des chansons en tchouvache pour les invités du restaurant Chez Macha, un lieu très convivial, devenu notre point de rencontres et d’échanges réguliers.

Macha nous a gâtés avec une tourte selon la recette traditionnelle tchouvache : le khouplou. Merci Macha pour ce cadeau, ou comme on dit en tchouvache :  » Tavtapoutsch ! »

Au programme, nous avons eu aussi une leçon de tchouvache, pour apprendre à nos hôtes à se présenter en tchouvache, remercier et exprimer les sentiments (de l’amour avant tout). Un jeu-concours à la fin de la leçon a permit aux invités de bien mémoriser ces mots clés. Les gagnants ont eu comme cadeau des souvenirs de la Tchouvachie.

Galina Taïmasova a chanté les chansons qu’elle a composées et Olga-Ulpi Nikolaeva a mis en musique (plutôt moderne) les chansons traditionnelles, pour donner aux invités l’envie de danser.

Nous nous sommes beaucoup amusées et nous vous disons alors « Tépré tèl poulitchén », qui signifie en tchouvache  » A une prochaine rencontre ! »